Une maison à Rabat

photo

Ensemble d’une maison à Rabat – Photo © Joseph Miquel 1917-1918

 

Ensemble d’une maison à Rabat – Photo © Joseph Miquel

 

Intérieur marocain en 1917-1918

Carte postale envoyée par Joseph Miquel en 1915 à sa fillette d’une dizaine d’années (ces quelques mots illustrent assez bien les préjugés dont étaient imprégnés les soldats français, et qu’ils transmettaient à la génération suivante)

Ma Babeth chérie,

Comme tu le vois, les femmes, ainsi que les hommes marocains ne se font pas de bille : ils sont presque toujours allongés, et le travail leur fait peur.
Bonnes vacances, ma chérie, amuse-toi bien avec frérot : donne le bonjour de ma part à Françoise, Augustine, tes petites amies – et fais de gros baisers pour moi à Maman, fréro, Tantine, Bon-Papa, Bonne-Maman.
Pour toi une grosse bise,
Joseph Miquel
Verso de la carte “femme marocaine”

 

Carte postale Maroc 1914-1918 (verso)

 


 

Dos cartes postales françaises
CP Arabes dans leur intérieur Maroc 1915
CP Arabes dans leur intérieur Maroc 1915

Une photo prise par Joseph Miquel, sans titre et sans indication de lieu :

sans titre

Carte postale :

Porte riche maison marocaine
Porte riche maison marocaine

Carte postale Maroc 1915 “La Maroc illustré – Professions marocaines, le “Portez-M’sieu”
Ecriture manuscrite: Les portes des riches maisons marocaines sont comme celle-là

Carte postale écrite par Ninie (femme de Joseph Miquel) à sa soeur. Ninie avait rejoint son mari à Meknès, avec qui elle est logée.

Meknès, le 5 août 2016,
Soeur chérie, Ce soir a lieu le déménagement du capitaine, que nous allons être tranquille rien que nous deux. Lui a regret de partir et d’aller seul, car mon cher Jô lui manquera. Lorsque nous aurons le plaisir d’être ensemble, nous causerons de tout cela. Ce matin Jô a vu encore M. Goussol le Major, qui lui dit qu’un séjour en France lui est nécessaire. J’ai une permission, mais 10 jours seulement. Ce n’est pas suffisant car il faudrait obtenir une prolongation pour faire une cure aux bains. Si soeur Madeleine n’est pas trop souffrante, il faudrait se renseigner au supérieur de la Trinité, si avec un certificat d’ici, (du Docteur) présenté au médecin chef de là-bas, il ne ferait pas le nécessaire auprès de la subdivision de Meknès. N’allez pas croire

carte de Ninie à sa soeur
carte de Ninie à sa soeur

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.