vente aux enchères

photo

Une vente aux enchères au Maroc – photo © Joseph Miquel Maroc 1915-1918

 

Carte postale reçue par Joseph Miquel, alors qu’il était à Meknès :

Oued Minrouba, 16 avril 1915,

Cher cousin Joseph,
Ayant appris que tu avais un appareil photographique, si tu voulais avoir l’amabilité de venir au camp un Dimanche ou autre, tu me tirerais le portrait à moi personnellement. Si moi-même pouvais(?) venir à Meknès <illisible> plaisir. Ta cousine me réclame ma photo. En attendant le plaisir de te voir, reçois de ton cousin une cordiale poignée de main.
signature

verso carte postale

 

Carte postale - Une femme marocaine 1914

Carte postale – Une femme marocaine 1914

Une autre carte postale, cette fois envoyée par le sergent Miquel à sa femme Eugénie (Ninie)

carte 2
quelqu’autre sortira de sa torpeur et arriverons nous peut-être à un résultat ? Ce ne serait pas malheureux, car si nous ne faisons pas grand chose ce mois-ci et juillet, je me demande ce que ce sera avec les grands chaleurs : espérons que nous n’aurons pas à le voir ? J’attends une lettre de nouvelles de Jean qui n’arrive pas mais je suis rassuré par la tienne. Espérons que la Ste Vierge qu’il invoque nous le gardera saint et sauf. Et si nous avions le bonheur que cette maudite guerre soit terminée avant le 15 août, nous tiendrons bien notre promesse et plus encore s’il le fallait. Enfin ! Espérons !! Mes amitiés à tous les parents, amis, voisins, et pour toi et mes petits, mes meilleurs baisers.
Joseph

Verso de la Carte postale “Le Maroc pittoresque, Porteur d’eau”

verso carte porteur d'eau
verso carte porteur d’eau


Carte postale Le Maroc pittoresque, Porteur d’eau 1914




Fillette à la Tarbouka


Recto de la carte postale, “Fillette à la Tarbouka” Carte de Joseph Miquel à sa fille babeth (Bitou) : : Meknès, le 30 juin 1915
Ma Bitou chérie,
J’ai reçu ta carte en même temps que celle de Maman : laisse moi te féliciter tout d’abord sur tes notes qui sont on ne peut plus bonnes et te remercier ensuite de la photo : j’ai bien reconnu aussi Mme la directrice au premier plan : tu lui adresseras mes plus sincères remerciements pour son inaltérable attention envers toi : donne aussi le bonjour à Dubois, de Cazouls, s’il est encore au cours.
Ici rien ne change : à part cette maudite séparation de (?) que nous aimons tant, la vie est assez paisible : Enfin ! Redoublons de courage et le (?), le bon dieu ne nous oubliera peut-être pas tout-à-fait. Jean va bien aussi, c’est ce qui me contente. Adieu ma chérie, reçois de ton Papa qui t’aime ses plus tendres caresses et transmets mon bon souvenir à (?)
Joseph Miquel



Autre carte Page 3 date inconnue (les cartes sont dans le désordre)

Casablanca 1915 – vue d’ensemble

Texte au verso :

(…) que le courage s’en aille : c’est maintenant que nous en avons le plus besoin, pour arriver à une bonne fin. Heureux si nous pouvons faire à Lourdes le pèlerinage promis pour le 15 août. La vierge verra si elle doit nous l’accorder. Souhaitons et demandons-lui que si !! Prenons le temps et les morts avec patience et résignation : ceux qui ont à déplorer des malheurs le supportent et nous nous n’avons que la distance qui nous sépare. Qu’est-ce en comparaison ? Je t’enverrai des photos ces jours-ci.
Bons baisers à tous et les meilleurs pour toi et mes petits.
Joseph


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.