Quelques liens intéressants

Sans titre, Maroc, 1915-1916, montreur d'animaux Photo ©Joseph Miquel

Sans titre, Maroc, 1915-1916, montreur d’animaux Photo ©Joseph Miquel

Cette page vise à établir une liste de liens vers des sujets se rapportant à certains aspects de ce carnet, liste complétée au fur et à mesure, et au hasard de trouvailles de sites internet/articles qui me paraîtront intéressants, en lien avec le sujet de ce carnet (ou bien à l’occasion d’échanges lorsque des commentaires sont écrits sur les bas de pages de ce carnet Hypothèse ) :

  1. Au sujet d’une autre correspondance 1914-1918, par un soldat affecté au Maroc : Le soldat est ici un habitant d’origine juive de la région bordelaise, de nationalité allemande, qui rejoint la légion étrangère (envoyée au Maroc) pour obtenir la nationalité française. Il ne fait pas de photographies, mais il écrit – Blog (de Anne-Lise Volmer) 

  2. Au sujet des cartes postales du Maroc en cours de colonisation : une analyse de Bernard Rosenberger :  http://books.openedition.org/cjb/644?lang=fr

  3. Une mise en perspective de l’histoire du Maroc dans les années précédant la mise en place du Protectorat : Un article accessible en ligne sur Slate Afrique.com, écrit par le journaliste marocain Karim Boukhari, montre en quoi le protectorat n’a pas commencé en 1912, mais dès 1830. Endettés, menacés, dépassés, les sultans ont préféré brader le royaume plutôt qu’abandonner le trône. Très intéressant.

  4. logo-ecpad-archives-2Des photographies du Maroc sur la guerre de colonisation peuvent être visualisées sur le site du Ministère de la Défense français :
    1. Images de la colonisation française au Maroc oriental, à partir de 1906
    2. Film muet de 1918 au titre explicite  : L’aide des colonies à la France 
    3. Au sujet des photographies du Maroc du temps de la “Grande Guerre”ce lien  permet de rappeler que le Ministère de la Défense français détient de nombreuses photographies et photos, mais que celles-ci ne sont pas encore accessibles en ligne. Comme l’indique ce document, “au Maroc, de 1914-1918, l’ensemble de l’économie est orienté vers l’effort de guerre destiné à la France. L’agriculture et l’industrie sont mobilisées pour fournir à la métropole les vivres et minerais nécessaires à la poursuite des hostilités. Au cours du conflit, plusieurs révoltes soutenues par les Allemands, via la partie espagnole du Maroc, éclatent contre le pouvoir colonial français, obligeant l’armée à maintenir dans les plateaux de l’Atlas des effectifs importants. La « pacification » du Maroc ne sera effective qu’en 1934“. D’un point de vue militaire, “une force armée est rapidement constituée au sein de l’armée d’Afrique, prenant le nom de « troupes auxiliaires marocaines ». En août 1914, deux régiments de marche de chasseurs indigènes sont formés au sein d’une brigade qui, aussitôt envoyée en France, participe à la bataille de la Marne en septembre 1914. Ces troupes sont décimées, ce qui oblige les autorités militaires à accroître le recrutement au Maroc. Au cours de la guerre, six bataillons, regroupés en deux régiments de marche de tirailleurs marocains, sont constitués avec plus de quarante mille volontaires. Ils participent à l’ensemble des combats, subissant une perte de vingt-cinq pour cent des effectifs“.

  5. rdlb logoAu sujet de la ville de Meknès vue par des français qui y ont vécu sous le Protectorat : Le site/forum “au roi de la bière” est animé par des “anciens de Meknès” qui ont envie de valoriser des documents de cette époque à Meknès….  Le site est très illustré de cartes postales, photos, plans sur de nombreux sujets liés à l’histoire de la ville.  On retrouve aussi de belles photographies du Maroc, par exemple sur cette page du forum . On y retrouve aussi André Langlois, qui apporte par ailleurs régulièrement des indications concernant les photos publiées sur ce site : localisations et mises en perspectives géographiques dans les commentaires du présent carnet.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.