Courses arabes

sans titre
sans titre

Meknès, le 26 août 1915,
Ma chérie
Page 1
Tu me pardonneras, je t’écris sur deux cartes épreuves que j’ai manquées. Ma lettre te donnera un aperçu des photos : comme je te le disais sur une de mes cartes, je me suis procuré une carabine flobert que le cantinier tient à ma disposition. Aujourd’hui le temps est très bon. Je ne sais s’il a fait un orage quelque part, mais c’est probable. Ce matin, le temps est resté couvert toute la matinée, et ce soir, le petit vent de l’océan souffle très frais.
Après déjeuner, j’ai proposé à mon ami l’adjudant et au sergent Fourier, autre bon ami, d’aller promener un peu : ils ont accepté avec plaisir et nous voilà partis tous les trois de midi à 3 heures.

Autre photo prise par Joseph Miquel, peut-être dans le même contexte que la photo sur laquelle il a écrit la carte en haut de cette page :

Fête à Dar Beïda
Fête à Dar Beïda
Fête à Dar Beïda
Fête à Dar Beïda

Sand doute à proximité de l’école des élèves officiers marocains de Dar El-Beïda à Meknès, retracée par exemple dans cet article de Mohamed Bekraoui (Université de Fès, Maroc).

Les troupes françaises étaient arrivées en 1911 à Meknès. Leur  1er cantonnement fut la caserne Dar El Beïda.

Fantasia, fête à Darbei da - Meknès
Fantasia, fête à Darbei da – Meknès
Fantasia, fête à Darbei da - Meknès
Fantasia, fête à Darbei da – Meknès

Autre photo de Joseph Miquel, prise peut-être dans ce même type de contexte :

sans titre
sans titre
sans titre
sans titre
courses arabes
courses arabes
1er préparatif pour les courses
1er préparatif pour les courses
1er préparatif pour les courses
1er préparatif pour les courses
Courses arabes à Darbeida
Courses arabes à Darbeida
Courses arabes à Darbeida
Courses arabes à Darbeida

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.