camp militaire Meknès

Maroc - Meknès 1915 - Photo © Joseph Miquel

Maroc – Meknès 1915 – Photo © Joseph Miquel

Sans titre (1) campement militaire

Comme l’indique André Langlois , dans les commentaires en bas de page, les troupes françaises sont arrivées en 1911 à Meknès. Leur  1er cantonnement sera la caserne Dar El Beïda (qui existe toujours de nos jours). Ici, la photo montre le Camp des Oliviers, 2ème cantonnement des troupes. Il se situe non loin des sources et lavoirs, à quelques kms de Dar Beïda, dans la vallée de Boufekrane.
Les rails que l’on aperçoit aux pieds du soldat, sont ceux du « 1er train en voies de 50 » à traction hippomobile, qui servait au ravitaillement des troupes.
Ils seront remplacés ailleurs par des trains en voies de 60 plus tard.

Carte écrite à la même époque que la photographie par Joseph Miquel à sa femme. Meknès 1915. La photographie de la carte postale représente le camp militaire à Meknès où vivait Joseph Miquel

Je t’envoie un aperçu du camp, à gauche de mon petit baraquement. Lorsque l’occasion se présentera, je ferai photographier le devant de ma boîte, ton cher en train de distribuer le courrier. De gros baisers à tous deux,
Joseph
adressé à Madame Joseph Miquel
Cazouls les Béziers

Dos de la carte postale :

Meknès - Les convois (camp militaire) Maroc 1915

Meknès – Les convois (camp militaire) Maroc 1915


Autre photographie de Joseph Miquel :

Sans titre, campement militaire (1)

Sans titre, campement militaire Meknès 1915

Sans titre, campement militaire. Photo © Joseph Miquel

Carte postale envoyée par Joseph Miquel au sujet du camp des oliviers où il est situé :

Ma chérie,

Je t’envoie, marqué par une croix, mon petit logement : tu vois que je suis bien placé, au centre de la vie sénégalaise : tu peux croire que je ne suis jamais seul. Tu peux voir les allants et venants, et cela, toute la journée, étant au passage.

Gros baisers,

Joseph

Adressé à Madame Joseph Miquel  Cazouls-les-Béziers, Hérault

verso Meknès - le camp des oliviers - Maroc 1915

verso Meknès – le camp des oliviers – Maroc 1915

Meknès - le camp des oliviers


Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Admin-JM dit :

    Effectivement, on voit sur certaines photographies du campement (que je n’ai pas encore ajoutées à ce carnet) des rails, je me demandais ce qu’étaient précisément ces rails…
    J’ai rajouté une deuxième photo de campement. Je ne suis pas sûre que cela soit le camp des Oliviers (J. Miquel était aussi passé par le camp Garnier, à Rabat). Mais peut-être que vous verrez des indices que je ne vois pas. Merci encore pour votre précieuse contribution (j’en ferai la copie par ailleurs pour mettre aussi sur la page de ce carnet où il est question des sources les indications que vous donnez…).

  2. Une vue exceptionnelle parce que unique en son genre… Mais des CPA de cette époque, sur ce sujet, existent par ailleurs.
    1915 – Les troupes françaises sont arrivées en 1911 à Meknès. Leur 1er cantonnement sera la caserne Dar El Beïda (qui existe toujours de nos jours).
    Ici, la photo montre le Camp des Oliviers, 2ème cantonnement des troupes. Il se situe non loin des sources et lavoirs, à quelques hms de Dar Beïda.
    dans la vallée de Boufekrane.
    Les rails que l’on aperçoit aux pieds du soldat, sont ceux du « 1er train en voies de 50 » à traction hippomobile, qui servait au ravitaillement des troupes.
    Ils seront remplacés ailleurs par des trains en voies de 60 plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.